NOS
EXCLUSIVITÉS
canadiennes

Michel Robichaud

Michel Robichaud

Michel est sorti de son père à la Saint-Valentin de 1984 et donc, de sa mère, en novembre de la même année. À 5 ans, il prend sa première guitare dans ses mains, mais ce n’est que pour une séance photo de la garderie. Quelques sourires et hop, on lui enlève l’instrument sans se douter qu’un jour, la musique s’imposerait d’elle-même. C’est seulement au secondaire qu’il touche à une guitare avec l’objectif d’en jouer au lieu de se contenter de sourire à la caméra. Incapable de l’accorder lui-même, Michel se sert des quelques accords qu’un de ses amis lui a montré pour plaquer des mélodies rythmiques. Ça sonne faux, mais le tempo est là. Il bloque parfois le son des cordes pour continuer la chanson en tapant sur sa guitare au lieu d’apprendre l’accord qui lui manque. Il suit des cours de musique de base, mais se fait reprocher d’avoir la mauvaise technique. Il finit l’année avec une note de 16 %, c’est assez pour lui indiquer qu’il y a une forme de talent derrière tout ça.

À suivre…

Clip de « Sur mon dos »